concours infirmier
concours infirmier

Les pièges à l'oral infirmier.

 

 

Pour déterminer si vous correspondez aux critères du métier d'infirmière, il est possible que le jury vous pose la question suivante:

 

"De quoi souhaitez-vous que nous parlions ?"

 

Si le candidat réponds: "De ce que vous voulez", alors le jury en déduira que vous êtes un profil soumis. Vous devez répondre en aucun cas: "je ne sais pas, c'est vous qui décidez".

 

Il s'agit de recentrer le débat et suggérer activement sans tomber dans le piège:

 

"Je souhaite parler de mes motivations personnelles et du métier d'infirmier(e) !"

 

Une manière de montrer que vous n'êtes pas impressionné(e) et que vous savez ce que vous voulez; en deux mots, vous avez une forte personnalité, et vous voulez vous battre et montrer d'une manière déterminée que vous êtes là pour réussir votre concours d'infirmier(e) .

 

Si le jury dit: "vous semblez trop jeune et immature pour ce métier".

 

Ne répondez comme du "tac au tac", non non pas du tout ...!

 

Cela ne sert à rien de dire "non" automatiquement. Vous devez temporiser, et répondre: "Qu'est-ce qu'il vous fait dire cela ? J'ai 19 ans...mais c'est l'âge d'entrée en Ifsi et de mon point de vue, au contraire, au regard de mes expériences etc..." et vous développez... Il ne faut jamais avoir l'air d'être soumis durant l'interrogation face au jury.

 

Autres pièges:

 

- Le jury vous indique à la fin de votre présentation du thème que vous êtes hors sujet (alors que cela est faux).

 

- Le jury souligne que vous n'avez aucune expérience dans le domaine des soins, et que par conséquence vous ne pouvez pas devenir infirmier sans une expérience préalable... 

 

- Si vous tombez à l'oral sur un sujet avec un texte relativement long: le jury vous demande de mémoire de réciter le texte... C'est impossible. Mais la question vise à voir comment vous réagissez.

 

Du lundi au vendredi de 9h à 18 h

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Visioprépa concours infirmier IFSI