concours infirmier
concours infirmier

Visioprépa from Visioprépa on Vimeo.

Culture générale: les inégalités sociales de santé.

 

Exemples de sujets au concours infirmier:

 

1 - La santé et les SDF.

 

2 - La santé est-elle accessible à tous ?

 

3 - Santé et démocratie.

 

4 - Commentez cette expression: "lutter pour sa santé".

 

5 - "Le droit des malades ne sont souvent pas respectés". Commentez.

 

6 - Citez plusieurs mesures permettant de réduire les inégalités de santé en France.

 

7 - On mesure une démocratie à sa capacité à rendre accessible à tous les soins. Commentez et expliquez cette phrase.

Les inégalités sociales de santé.

 

Les facteurs socio-économiques jouent un rôle très important dans le développement des inégalités sociales de santé. Il est important de connaître ces différents facteurs qui permettront de traiter de nombreux sujets de culture générale : il s’agit de déterminer les causes du développement des inégalités sociales.

 

 

La précarité et l'exclusion sociale:

 

La pauvreté affecte directement les conditions de vie matérielle et par conséquence l'état de santé des personnes. L'exclusion peut en effet engendrer des inégalités sociales de santé majeure, l'accès aux soins étant rendu particulièrement difficile. Ainsi, les SDF auront une plus forte probabilité de se déclarer en mauvaise santé que la population moyenne. Ils auront de fait tendance à renoncer le plus souvent à des soins courants.

 

  • La vie au quotidien:

 

La nutrition, le logement, l'accès à l'école constituent des éléments qui génèrent des inégalités sociales de santé.

 

  • La formation:

 

Celui-ci influence "la manière de vivre" et les comportements de santé. Il contribue en effet à la socialisation de l'individu. Plus encore, le niveau d'études est une protection vis-à-vis du chômage. Les statistiques le montrent: il y a moins de chômage au sein des personnes diplômées.

 

 

  • L'emploi:

 

Etre sans emploi représente un risque réel pour la santé. On parle ici d'une surmortalité des personnes qui n'exercent aucune activité professionnelle par rapport aux personnes qui dispose d'un emploi.

 

  • Les salaires:

 

Il est considéré comme étant la cause principale des inégalités sociales de santé. Il influence en effet la santé d'une part par le fait qu'un revenu faible réduit l'accès aux soins. Surtout lorsque le remboursement des médicaments ou des examens n'est pas intégral, et d'autre part par le fait que le niveau de revenus agit également sur les conditions de la vie courante, la qualité du logement, les conditions de travail, et enfin la proximité ou l'éloignement des lieux de soins.

 

Conclusion.

 

Renoncer à des soins pour des raisons financières est un phénomène qui augmente très fortement lorsque l'on descend dans l'échelle des revenus.

 

Il faut considérer ici la problématique du tiers payant (voir projet de loi de Santé Marisol Touraine)

 

Au delà des barrières économique, il s'agit de faire tomber les barrières culturelles qui peuvent freiner la demande.

 

De même, il ne faut pas oublier l'éducation des patients: donner un maximum d'informations au niveau des soins préventifs.

 

Mais aussi la formation des professionnels qui permettent de supprimer et de réduire les "idées fausses" associés aux catégories sociales dites défavorisées.

 

Et bien sûr le développement de la médecine du travail (préventive), et qui peut dans une certaine mesure limiter les inégalités sociales de santé. Notons au passage que cette prévention est encore plus importante chez les travailleurs manuels. 

 

 

Du lundi au vendredi de 9h à 18 h

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Visioprépa concours infirmier IFSI