prépa concours infirmier 2021 reconversion
prépa concours infirmier 2021 reconversion
Depuis 23 ans
Depuis 23 ans 

Concours infirmier 2021 Reconversion 

CONCOURS IFSI EN 2021: le concours IFSI existe toujours !

 

Dans le cadre de la nouvelle loi de décembre 2018 appliquée en 2019. Si vous justifiez de trois années de cotisation à la sécurité sociale en tant que salarié, vous pouvez vous inscrire directement dans une école d'infirmière sans passer par Parcoursup, avec ou sans le bac. Vous devez alors vous préparer à trois épreuves:

 

1 - Rédaction / Culture générale

2 - Mathématiques

3 - Un entretien face à un jury

 

Le épreuves se dérouleront en mars 2021.

 

Pour vous préparer à ces épreuves, nous vous proposons une préparation en ligne, en direct avec les sujets tombés cette année.

 

| Epreuve écrite concours infirmier |

La bioéthique : exercices et révisions 

Le  sujet   de   la   bioéthique   est   souvent   posé  durant  l'épreuve  orale,  il  est important  pour   avoir   les   idées   laires  face au jury de  connaître les définitions exactes des notions  en  présence.

 

La bioéthique souligne le rapport du comportement des citoyens avec l'éthique et la morale, sous l'angle des progrès de la science et de ses applications.

 

 

La problématique de fond s’articule à partir de la question : comment concilier les découvertes scientifiques et la morale ?

 

Il est également question également de la religion et de l’idée de "dignité humaine".

 

 

Définition : la bioéthique étudie toutes les questions et les problèmes moraux qui peuvent apparaître à l'occasion de nouvelles pratiques médicales impliquant directement ou indirectement la manipulation d'êtres vivants, ou de recherches en biologie, voir l’interruption de la vie.

 

  

Les sujets à l'épreuve du concours infirmier concernent :

 

  • L'euthanasie,

  • L'IVG,

  • La procréation assistée: AMP, PMA,

  • Les mères porteuses,

  • La gestation pour autrui,

  • La recherche sur l'embryon,

  • Le travail sur le génome,

  • Le clonage.

  •  

 

Dans un sens plus large, il est également question de la fin de vie.

 

Vieillir et mourir : « Laisser mourir sans faire mourir ».

 

 

La loi Léonetti s’appuie sur ce point essentiel à l’intérieur de la loi : « les directives anticipées ». Le malade peut exprimer à l'avance ses choix et ses modalités de fin de vie.

 

 

La loi de Juin 1999 portant sur l’accès aux soins palliatifs fixe un cadre : « toute personne  malade  dont  l'état  le  requiert  a  le  droit  d'accéder  à des soins dits palliatifs,  et  à  un  accompagnement  individualisé ».  Cette loi indique que « les établissements  publics  et  privés  de  santé  organisent  la  délivrance  de  soins palliatifs…».  Ces  soins palliatifs doivent permettre d’assurer à la personne : une fin de vie digne.

 

 

L'acharnement thérapeutique : la loi Léonetti repose sur une philosophie fondée sur l'acceptation de la mort. L’esprit de cette loi est de « Laisser mourir sans faire mourir ». Elle est contraire aux pratiques liées à l’acharnement thérapeutique : l’obstination déraisonnable. 

 

Prépa à la carte choisissez la durée, et le nombre de CONCOURS BLANCS

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Visioprépa concours infirmier IFSI