concours infirmier
concours infirmier

Visioprépa from Visioprépa on Vimeo.

La notion de nutrition à l'épreuve Ifsi

 

La diététique est de plus en plus présente dans notre société actuelle. Il s'agit du problème de la "mal bouffe" et des conséquences de celle-ci.

 

Les sujets s'articulent le plus souvent à partir de l'axe:

 

Prévention - Éducation.

 

Ou

 

Manger et se faire plaisir.

 

Le couple: "manger - bouger", l'hygiène, le sports, la sédentarité, l'obésité etc... Autant de thèmes très à la mode qui permettent d'argumenter et de souligner qu'il s'agit du fléau des temps modernes.

 

Thèmes directement liés:

 

  • Les maladies cardiovasculaires,
  • Les cancers,
  • L'obésité.

 

La santé est dans l'Assiette : une alimentation équilibrée.

 

Les besoins nutritionnels d'un individu varient selon le sexe, l’âge, l'activité, l'état de santé. Un sportif de haut niveau aura besoin de 3500 calories par jour, alors qu'une femme mère au foyer ne nécessitera pas plus de 1500 calories par jour.

 

Un enfant, un adolescent, une femme enceinte a besoin d'un apport en calcium plus important pour faire face à la croissance, à la grossesse.

 

Se nourrir ne signifie pas seulement manger, cela doit être également un moment de plaisir et de détente. Chaque repas doit être une véritable pose, un repère dans la journée, dans le calme et en prenant son temps. Dans le cas contraire, des troubles digestifs peuvent survenir.

 

La santé à table et les autres…

 

Se nourrir est également synonyme de partage et de convivialité à l'occasion de fêtes, d'anniversaires. La nourriture véhicule des valeurs comme l'authenticité, la nature, le terroir… Ce qui explique l'augmentation de la consommation des produits fermiers ou biologiques à notre époque.

 

La malnutrition et les carences.

 

Les maladies nutritionnelles peuvent être attribuées à des carences :

 

Exemples :

L'anémie : carence en fer,

Le scorbut : en vitamine C,

Le rachitisme : en vitamine D,

 

Les causes des maladies nutritionnelles :

 

La précarité et la pauvreté expliquent certaines formes de malnutrition comme le scorbut chez une personne SDF par exemple. Chez certaines familles défavorisées, le seul repas équilibré de la journée est celui pris à la cantine car le budget ne permet pas d'acheter de la viande ou du poisson.

 

L'obésité : une progression de plus en plus inquiétante.

 

Un individu est considéré comme obèse lorsque son indice de masse corporelle est supérieur à 30. L'augmentation porte sur des individus de plus en plus jeunes. En effet, on estime que l'obésité infantile touche 16 % des petits français de moins de 15 ans; deux autres tranches d'âge sont également davantage touchées : les plus de 35 ans et les plus de 65 ans. L'obésité est un facteur de risque majeur associé aux maladies suivantes: le diabète, les maladies cardio-vasculaire, l’hypertension artérielle. L'obésité peut également favoriser le développement de certains cancers : colorectal, et du sein.

 

En dehors de ses conséquences sur le plan physique ; l'obésité provoque des problèmes psycho-sociaux : dans une société où le mythe de la minceur dicte sa loi, le rejet, l'exclusion et les moqueries peuvent en effet aggraver la situation des personnes obèses. La personne est alors perçue comme quelqu'un qui manque de volonté. On observe alors un phénomène de repli sur soi, une mauvaise perception de soi, provoquant un cercle vicieux entraînant la multiplication des prises alimentaires injustifiées.

 

Les traitements de l'obésité:

 

  • Il faut intervenir sur les facteurs à risques qui sont évitables.

 

  • Adopter un régime associé à une activité physique.

 

  • Réduire les occasions de consommer en retirant les distributeurs de produits alimentaires des établissements scolaires.

 

  • Obliger les fabricants à afficher clairement les apports nutritionnels sur les emballages.

 

  • La prévention de l'obésité passe par une surveillance régulière permettant le diagnostic et le repérage des personnes les plus à risque.

 

  • Il existe des médicaments qui empêchent le stockage des graisses.  Les coupe-faim ont été retirés du marché pour leur dangerosité.

 

  • Les interventions chirurgicales : elles consistent à réduire la capacité de l'estomac à absorber les aliments par la pose d'un anneau. La chirurgie esthétique vise à réduire les amas de tissus adipeux.

Vidéo de 30 minutes pour comprendre le sens d'une alimentation équilibrée.

 

Du lundi au vendredi de 9h à 18 h

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Visioprépa concours infirmier IFSI